Agir pour préserver le foncier et la biodiversité en agriculture

Date limite de candidature : 15 Juillet 2020
Organisme : Fondation Terre de Liens et la Fondation Léa Nature/Jardin bio

Contexte

Chaque semaine, 1300 ha d’espaces agricoles et naturels sont recouverts de béton. Aujourd’hui les terres agricoles se font de plus en plus rares et sont convoitées et exposées à la spéculation immobilière.

L’intensification des pratiques agricoles et la simplification des paysages renforcent pour leur part la perte de la biodiversité, dans les paysages agricoles en particulier.

C’est pour contribuer à enrayer la disparition des terres et des espaces semi-naturels sur les exploitations agricoles et pour préserver la vocation agricole et nourricière des terres sur le très long terme, que la Fondation Terre de Liens et la Fondation Léa Nature/Jardin bio ont décidé de mettre en place un appel à projet commun.

Objectifs

A travers cet appel à projet commun, la Fondation Terre de Liens et la Fondation Léa Nature/Jardin bio souhaitent faire émerger tout type d’initiatives positives permettant la préservation des terres et la biodiversité dans les systèmes d’exploitation agricole.

 

Qui peut répondre ?

Cet appel à projet s’adresse à toute association sans but lucratif et à gestion désintéressée, basés en France métropolitaine.

Les Axes prioritaires 

  • Les actions de terrain portant sur l’acquisition de foncier comme par exemple les expériences opérationnelles d’acquisition et de gestion du foncier collectives, apportant des garanties solides de pérennité, et non lucratives.
  • Les actions de protection ou de réhabilitation de la biodiversité, en lien avec les pratiques agricoles, la bonne gestion foncière et les projets d’aménagement foncier. Par exemple la réalisation de diagnostics, associée à au moins une action concrète.

Seront notamment privilégiées les actions en lien avec les associations naturalistes (Conservatoire des Espaces Naturels, Conservatoires botaniques, Association de Protection de la Nature et de l’Environnement, Réserves naturelles) sur les questions de biodiversité.




 Ce projet est cofinancé par le Fonds Social Européen dans le cadre du PON "Emploi et Inclusion"